Accueil
Vidéo conférences
 
Autres universes
Curriculum Vitae
 
Voir Panier
Connection client :
   
 
Nouveau compte ?
 
Evènements à la une
Nos élus sont-ils légitimes?
Le déclin des Etats Nations
Réformer le droit du travail
le pacte républicain : un piège à ....?
les élections présidentielles de 2017
 
Recherche
 
Nous contacter
Liens
Plan du site
 
 
  
 
Powered by
BWM Mediasoft
Bienvenue sur le site de Bertrand Lemennicier  Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'homme, ces droits sont : la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l'oppression (Article 2 de la déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen du 26 août 1789)  "Quand même tu aurais à vivre trois mille ans, et trois fois dix mille ans, dis-toi bien que l'on ne peut jamais perdre une autre existence que celle qu'on vit ici-bas, et qu'on ne peut pas davantage en vivre une autre que celle qu'on perd". Marce Aurèle, Pensées, Livre II, maxime 14  "La vertu de la rationalité signifie la reconnaissance et l'acceptation de la raison comme notre seule source de connaissance, notre seul juge des valeurs et notre seul guide d'action" Ayn Rand , La vertu d'égoisme,  J'ai le pouvoir d'exister sans destin, Entre givre et rosée, entre oubli et présence. Médieuse de Paul Eluard 1939 
1 2 3 4
event.details
Cascades d'information et cascades de réputation , la formation des croyances collectives
Les activistes des groupes latents manipulent le processus de formation des croyances pour faire émerger une opinion majoritaire sur un problème spécifique. Grâce à cette opinion majoritaire ils vont pouvoir faire pression auprès des hommes politiques pour obtenir une réglementation et des subventions à leur propre profit dans le but de protéger le groupe latent dont ils prétendent être les représentants.
 

event.details
Les effets du syndicat sur la productivité du travail

Si le taux de salaire est
augmenté artificiellement par l’action syndicale, quelle sera la réaction de l’employeur
pour minimiser ses coûts ou maximiser ses profits ? Il y a trois façons non exclusives les unes des autres de
rétablir  l'égalité entre le taux de salaire horaire et la valeur de la
productivité d’une heure de travail supplémentaire règle d'airain de la minimisation des coûts :

1) lutter contre la
hausse du taux de salaire artificielle des syndicats en
délocalisant son entreprise vers des pays au salaire plus faible ou moins
syndiqué ;

2) augmenter le prix de vente du produit offert sur le marché,
faisable si la firme est en situation monopolistique sur le marché de ses
produits ;

3) améliorer la productivité du travail soit directement en
diminuant les heures de travail soit indirectement en modifiant la combinaison
des facteurs de production par une substitution de la machine à l’homme.

LES
EFFETS DU SYNDICALISME SUR LA PRODUCTIVITÉ DU TRAVAIL







 























 

event.details
élection présidentielle de 2012


version pdf juin 2012

L'analyse spatiale des élections présidentielles françaises de 2012: bilan et réflexions méthodologiques.

par Bertrand Lemennicier

La méthode d'analyse spatiale du
vote utilisée
pour faire notre prédiction est très différente des autres méthodes
"politico-économétriques". Elle démontrait que la
gauche avait moins de chances de gagner les prochaines élections
présidentielles que ce que suggéraient les sondages.  Avec un potentiel
de 40% à 44% des votes au premier
tour le candidat de gauche devait saisir sur sa droite au moins
10% à 6% des votes des électeurs. Notre prévision portait François
Hollande à un score,
au second tour, de 49,2% en avril 2011 et 49.3% à 1 mois des élections
avec un écart type de + ou - 1,78%. Selon
les intentions de votes qui se portaient sur lui au second tour, ce
chiffre était très éloigné des 58% prédit par
les intentions de votes au second tour selon divers Instituts de
sondage. François Hollande a été  finalement
élu avec seulement 51,6% des votes contre 55% à 58% des votes attendus. 
Comme il ne pouvait compter que sur 44% des voix (score
du camp de gauche au premier tour), il a donc été élu grâce aux voix de
l'extrême droite car le report des voix centristes n'était pas suffisant
pour l'emporter.

 Le
texte présenté ici en format PDF retrace cette analyse spatiale des
votes des présidentielles de 2012 et y ajoute quelques réflexions
méthodologiques sur la question des prévisions.






 

event.details
Faut-il interdire les "golden parachutes", les "stock options" et la rémunération des PDG des grandes entreprises ?

Les parachutes dorés, les « stock options » et la rémunération des PDG des grandes entreprises.

par Bertrand Lemennicier





 

event.details
le mariage "gay"



Le débat autour du mariage des homosexuels
et de l’homoparentalité nous offre un florilège d’arguments qui méritent un
détour. Les contres  avancent en général les critiques suivantes :
l’homosexualité est un pêché une dépravation grave dans une conception ou ce
qui est bien ou mal est défini en relation avec la nature de l’être
humain ; le mariage gay affaiblirait le signal adressé aux autres par un
homme et une femme qui consacrent leur union par un mariage et non pas par un
PACS ou un concubinage notoire ;  la survie d’une collectivité
nécessite le renouvellement des générations or « sanctifier » le
mariage des couples homosexuels ne constituent pas une incitation au
renouvellement des générations ;  l’équilibre d’un enfant
nécessiterait un père et une mère pour éviter ce que l’on observe déjà avec les
couples divorcés et recomposés ; si on instaure le mariage
« gay », on ne voit pas pourquoi il faudrait refuser un cadre
juridique à 3 hommes ou plus qui désirent élever un ou plusieurs enfants. Ce
type de mariage  encourage la polygamie, le communautarisme sexuel
 et pourquoi pas le mariage avec les animaux de compagnie pour des raisons
patrimoniales. Les couples homosexuels auraient davantage de problèmes
psychologiques et seraient plus instables que les autres couples amenant encore
plus de précarité dans les couples à celle qui existe déjà  avec les
femmes divorcées bénéficiant de l’allocation de parent isolé ; comme les
enfants reproduisent souvent les habitus des parents nous dit-on chez les
couples hétérosexuels, ils le feront aussi pour les couples homosexuels et
reproduiront eux aussi les mœurs de leur parents.  Les pour ironisent sur
toutes ces critiques mais fondent leur argumentation principale sur l’égalité
des droits et donc sur la non- discrimination sexuelle entre couples homo ou
hétéro pour bénéficier des mêmes droits et obligations imposées par
le code civil en matière de mariage.



Toute cette discussion
passe à côté de l’essentiel qui est l’interférence du législateur dans la vie
privée des individus au profit d’intérêts particuliers dont le résultat
principal est de faire perdre toute signification au concept de loi.





















 

event.details
Légalisation du commerce du cannabis

Le débat
sur la dépénalisation des drogues douces est récurrent du fait de l’ampleur du phénomène
qu’une politique de prohibition n’arrive pas à endiguer. La répression rend le
trafic rentable et favorise la criminalité sans diminuer l’usage de ces produits.
Elle entraîne des effets de voisinage indésirable, une mortalité par overdose
ou produit frelaté et par les violences engendrées entre les gangs à la
conquête de part de marché et de l’appropriation du territoire de distribution
de leurs produits.   Elle fait supporter un coût extrêmement élevé
aux contribuables sans que les fruits de cette répression se manifestent. S’il
en est ainsi pourquoi poursuivre une telle politique et pourquoi pas tout
simplement légaliser le commerce de la drogue à l’égal du tabac ou de l’alcool?
 

Avant d'être "radical", on peut être "réformiste".  il existe des solutions alternatives. Certaines d'entre
elles sont illusoires comme la dépénalisation mais c'est pour cela qu'il faut en discuter. Classons
les alternatives par ordre croissant de légalisation.


1. La dépénalisation de la consommation (comme pour la prostitution) mais interdiction de la production.


2. La production publique de drogue pour les usagers et maintien de l'interdiction pour les non usagers.


3. liberté du commerce, comme pour l'alcool avec interdiction pour les
mineurs de consommer dans les lieux où l'on vend et consomme la drogue,
taxation dégressive de cette consommation en fonction des quantités pour
les non drogués et taxation progressive pour les drogués.


4. Liberté totale du commerce de la drogue et  réappropriation des rues
et parcs publics  par les riverains et privatisation des établissements
scolaires pour préserver l'exercice de  l'autorité parentale. 












 

event.details
Le pouvoir de nuisance des syndicats
 
 

event.details
Emigrer n'est pas la solution à la tyrannie fiscale

Qui dit évasion fiscale dit impôt. Pourquoi nos hommes politiques détestent-ils les paradis fiscaux parce que les hommes politiques de ces États souverains sont moins rapaces et bandits que ceux du G20?  N'est-ce pas plutôt ces hommes d’État qui par leur comportement prédateur en matière de taxation à l'égard de leurs propres citoyens   les alimentent. Ne révèlent-ils pas, par cette hystérie verbale et par l'ostracisme militant à l'égard de leurs concurrents (qui sont eux aussi des hommes d’État) leurs véritables visages: ceux de "bandits stationnaires" qui ne supportent pas la concurrence fiscale que leur impose d'autres bandits stationnaires plus marginaux qu'eux?

L'évasion fiscale  et l'émigration fiscale constituent  une résistance à
l'oppression fiscale. La résistance à l'oppression lorsqu'elle vient de
l’État , est  non seulement un droit constitutionnel mais un devoir
moral. Il y a longtemps que l'on sait que les hommes politiques se
moquent des constitutions et de la morale. Ils  les violent
régulièrement et se comportent comme des Bandits
d'autant plus qu'ils ne peuvent plus soutenir leur train de vie et ceux
des clientèles électorales qui les soutiennent par de la dette
publique.

S'ils veulent prouver qu'ils ne sont pas des "bandits stationnaires" , alors qu'ils organisent un véritable consentement à l'impôt, c'est-à- dire le droit d'ignorer l’État ou le droit de divorcer d'avec l’État ou encore un statut d’objecteur de conscience à l'impôt comme ils l'ont fait à propos de l'impôt du sang, qu'ils permettent la sécession du territoire et sa privatisation pour tous ceux qui refusent l'ordre public tel qu'il est imposé par ces hommes politiques. Après tout, ils organisent des référendum pour transformer des territoires d'outre mer en département français en demandant l'avis de ceux qui vont toucher les subventions mais se  gardent bien de demander cet avis à ceux qui vont payer les subventions: les métropolitains. Qu'ils organisent donc un referendum pour demander si tel département français veut rester un territoire français, alors on pourra croire qu'ils sont un peu plus honnêtes qu'ils n'en ont l'air. Ceci dit on connaît la réponse: ce sont bien des "bandits stationnaires", la seule chose qui les obligera à accepter la sécession d'un territoire français: c'est la violence armée ou la désobéissance civile massive. L'histoire de l'émergence des États nous l'enseigne.














 

event.details
l'irresponsabilité institutionnelle des juges
 
 

event.details
Faut-il encourager la corruption des hommes politiques?

 Nous devons distinguer entre un pot-de-vin intrusif et un pot-de-vin défensif. le pot-de-vin défensif est ce dont nous avons parlé ; c'est-à-dire l'achat d'une permission d'opérer après qu'une activité a été déclarée illégale. D'un autre côté, un pot-de-vin payé pour obtenir l'exclusivité ou la quasi-exclusivité d'une permission, empêchant les autres d'entrer dans le domaine, est un exemple de pot-de-vin intrusif, un paiement pour l'octroi d'un privilège de monopole. Le premier cas est un mouvement significatif pour se rapprocher du marché libre, le second est un mouvement pour s'en éloigner. Ÿ

M.Rothbard 1976 “ Power and Market”; edited by Sheed Andrews et McMeel, 1976, chapter 3,pp.77-79







 

1 2 3 4
 top
Vidéo conférences - Autres universes - Curriculum Vitae
Nous contacter - Liens - Plan du site - Conditions Générales de Vente

Copyright © 1996-2008 Bertrand Lemennicier. Tous droits réservés.