La dette publique



Évolution de la dette publique depuis 1995 jusqu'au 3ème trimestre de 2017.


Par Bertrand Lemennicier
janvier 2012 / version janvier 2018

Le biais des hommes politiques pour la dépense publique et son financement par l'emprunt plutôt que par l'impôt est inhérent à la démocratie majoritaire. C'est la raison pour laquelle la dette publique augmente dans la plupart des démocraties majoritaires et ce, de manière permanente, depuis plus de 30 ans.

1) Le biais pour des déficits récurrents et l’endettement public est-il  inhérent à la démocratie politique? 2) Peut-il y a voir une "bonne dette" par opposition à une "mauvaise" dette publique? 3) L'endettement public peut-il avoir un impact sur la croissance économique? 4) Qui paie la dette et qui la détient? 5) l'endettement public est-il immoral et anti démocratique? 6) Peut-on réduire la dette publique? 7) Faut-il réintroduire dans la constitution une règle d'équilibre budgétaire? 8) La zone euro peut-elle survivre à une augmentation généralisée des dettes publiques des États qui la composent? 9) Comment éteindre une dette?
Nous allons essayer de répondre à ces quelques questions





1) Le biais pour des déficits récurrents et l’endettement public est-il  inhérent à la démocratie politique contemporaine?  OUI

2) Peut-il y a voir une "bonne dette" par opposition à une "mauvaise" dette publique? NON

3) L'endettement public peut-il avoir un impact sur la croissance économique? NON

4) Qui paie la dette et qui la détient? LE CONTRIBUABLE ET/OU LES ÉTRANGERS

5) L'endettement public est-il immoral et anti démocratique? LES DEUX

6) Peut-on réduire la dette publique? NON, L'OBSTACLE PRINCIPAL EST L'HOMME POLITIQUE LUI-MÊME

7) Faut-il réintroduire dans la constitution une règle d'équilibre budgétaire? NON, INUTILE, ELLE NE SERA PAS RESPECTÉE

8) La zone euro peut-elle survivre à une augmentation généralisée des dettes publiques des États qui la composent? AVEC LES HOMMES POLITIQUES TOUT EST POSSIBLE MÊME LE PIRE

9) LA RÉPUDIATION ET/OU L'INFLATION sont les deux moyens utilisés par les hommes d’État pour éteindre les dettes qu'ils ont contractées au nom du peuple qu'ils gouvernent. N'oublions pas qu'ils sont au dessus des lois.




   
 top