Accueil
Vidéo conférences
 
Autres universes
Curriculum Vitae
 
Voir Panier
Connection client :
   
 
Nouveau compte ?
 
Evènements à la une
Vive le réchauffement climatique
80 km/h sur les routes départementales
Le combat intellectuel contre la pensée libérale à l'université
Le déclin des Etats Nations
Nos élus sont-ils légitimes?
 
Recherche
 
Nous contacter
Liens
Plan du site
 
Version imprimable
 
  
 
Powered by
BWM Mediasoft
Bienvenue sur le site de Bertrand Lemennicier  Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'homme, ces droits sont : la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l'oppression (Article 2 de la déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen du 26 août 1789)  "Quand même tu aurais à vivre trois mille ans, et trois fois dix mille ans, dis-toi bien que l'on ne peut jamais perdre une autre existence que celle qu'on vit ici-bas, et qu'on ne peut pas davantage en vivre une autre que celle qu'on perd". Marce Aurèle, Pensées, Livre II, maxime 14  "La vertu de la rationalité signifie la reconnaissance et l'acceptation de la raison comme notre seule source de connaissance, notre seul juge des valeurs et notre seul guide d'action" Ayn Rand , La vertu d'égoisme,  J'ai le pouvoir d'exister sans destin, Entre givre et rosée, entre oubli et présence. Médieuse de Paul Eluard 1939 
La dette publique



Évolution de la dette publique depuis 1995 jusqu'au 3ème trimestre de 2017.


Par Bertrand Lemennicier
janvier 2012 / version janvier 2018

Le biais des hommes politiques pour la dépense publique et son financement par l'emprunt plutôt que par l'impôt est inhérent à la démocratie majoritaire. C'est la raison pour laquelle la dette publique augmente dans la plupart des démocraties majoritaires et ce, de manière permanente, depuis plus de 30 ans.

1) Le biais pour des déficits récurrents et l’endettement public est-il  inhérent à la démocratie politique? 2) Peut-il y a voir une "bonne dette" par opposition à une "mauvaise" dette publique? 3) L'endettement public peut-il avoir un impact sur la croissance économique? 4) Qui paie la dette et qui la détient? 5) l'endettement public est-il immoral et anti démocratique? 6) Peut-on réduire la dette publique? 7) Faut-il réintroduire dans la constitution une règle d'équilibre budgétaire? 8) La zone euro peut-elle survivre à une augmentation généralisée des dettes publiques des États qui la composent? 9) Comment éteindre une dette?
Nous allons essayer de répondre à ces quelques questions





1) Le biais pour des déficits récurrents et l’endettement public est-il  inhérent à la démocratie politique contemporaine?  OUI

2) Peut-il y a voir une "bonne dette" par opposition à une "mauvaise" dette publique? NON

3) L'endettement public peut-il avoir un impact sur la croissance économique? NON

4) Qui paie la dette et qui la détient? LE CONTRIBUABLE ET/OU LES ÉTRANGERS

5) L'endettement public est-il immoral et anti démocratique? LES DEUX

6) Peut-on réduire la dette publique? NON, L'OBSTACLE PRINCIPAL EST L'HOMME POLITIQUE LUI-MÊME

7) Faut-il réintroduire dans la constitution une règle d'équilibre budgétaire? NON, INUTILE, ELLE NE SERA PAS RESPECTÉE

8) La zone euro peut-elle survivre à une augmentation généralisée des dettes publiques des États qui la composent? AVEC LES HOMMES POLITIQUES TOUT EST POSSIBLE MÊME LE PIRE

9) LA RÉPUDIATION ET/OU L'INFLATION sont les deux moyens utilisés par les hommes d’État pour éteindre les dettes qu'ils ont contractées au nom du peuple qu'ils gouvernent. N'oublions pas qu'ils sont au dessus des lois.




   
 top
Vidéo conférences - Autres universes - Curriculum Vitae
Nous contacter - Liens - Plan du site - Conditions Générales de Vente

Copyright © 1996-2008 Bertrand Lemennicier. Tous droits réservés.