Terrorisme





Le problème du terrorisme contemporain au moyen orient, c'est la nature même de l'Etat moderne occidental. Contrairement à ce que pensent les hommes politiques et les intellectuels dont ils s'inspirent, l'Etat moderne n'est pas la solution. Il est ironique qu'un groupe privé religieux dit islamique avec une idéologie religieuse universaliste, s'empare de territoires et y installe sa loi en mettant en échec les frontières des Etats locaux modernes issus des accords secrets "Sykes Picot" de 1916 entre anglais et Français. Etats modernes certes, mais sans "nation" en dépit de la volonté de certains (Lawrence d'Arabie) de créer une nation arabe.

Tant que les occidentaux refuseront l'émergence d'une fragmentation des Etats du Moyen Orient en plus petits Etats homogènes religieusement, culturellement et politiquement, les islamistes vaincront. Le Djihad est une guerre juste (du point de vue des islamistes) "ad bellum" et injuste "in bello" car son arme essentielle est de frapper des tiers innocents. Tandis que les occidentaux répondent par une guerre injuste "ad bellum" (par la volonté d'imposer leur conception de l'Etat Moderne) et juste" in Bello" en évitant le plus possible des dommages collatéraux. Cette asymétrie risque bien de les faire perdre ce combat.


































La notion de guerre juste


























   
 top