Accueil
Vidéo conférences
 
Autres universes
Curriculum Vitae
 
Voir Panier
Connection client :
   
 
Nouveau compte ?
 
Evènements à la une
Le combat intellectuel contre la pensée libérale à l'université
Le déclin des Etats Nations
Nos élus sont-ils légitimes?
Réformer le droit du travail
le pacte républicain : un piège à ....?
 
Recherche
 
Nous contacter
Liens
Plan du site
 
Version imprimable
 
  
 
Powered by
BWM Mediasoft
Bienvenue sur le site de Bertrand Lemennicier  Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'homme, ces droits sont : la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l'oppression (Article 2 de la déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen du 26 août 1789)  "Quand même tu aurais à vivre trois mille ans, et trois fois dix mille ans, dis-toi bien que l'on ne peut jamais perdre une autre existence que celle qu'on vit ici-bas, et qu'on ne peut pas davantage en vivre une autre que celle qu'on perd". Marce Aurèle, Pensées, Livre II, maxime 14  "La vertu de la rationalité signifie la reconnaissance et l'acceptation de la raison comme notre seule source de connaissance, notre seul juge des valeurs et notre seul guide d'action" Ayn Rand , La vertu d'égoisme,  J'ai le pouvoir d'exister sans destin, Entre givre et rosée, entre oubli et présence. Médieuse de Paul Eluard 1939 
Le combat intellectuel contre la pensée libérale à l'université



La conquête du pouvoir politique et

l’enjeu du combat intellectuel à l’université



par Bertrand Lemennicier/ octobre 2017





De façon ultime le pouvoir pur réside
dans la légitimité que l’opinion publique accorde aux hommes politiques et à leurs exécutants, conquérir
l’opinion publique : c’est conquérir le pouvoir.  
Entre 17 ans et 23 ans (première, terminale au Lycée et trois premières années
d’université), les jeunes vont avoir l’esprit contestataire et simultanément
ouvrir leur esprit à la compréhension du monde dans lequel ils vont vivre. Après
cet âge, ils seront absorbés par l’acquisition des compétences qui leur
permettent d’avoir un métier, ils n’auront plus le temps de réfléchir et 20 ans
après, ils vivront encore avec les croyances qu’ils auront adoptées dans cette
période unique de leur vie. L’enjeu pour former les croyances de l’opinion
publique de cette génération est alors formidable. En effet, elle arrivera au
pouvoir une vingtaine d’années après ses études et contrôlera ce pouvoir au
moins pendant une vingtaine d’années avant qu’une autre génération ne la
remplace.

Les péripéties d'une vie à l'Université quand on ne se soumet pas à la pensée unique

 


 



   
 top
Vidéo conférences - Autres universes - Curriculum Vitae
Nous contacter - Liens - Plan du site - Conditions Générales de Vente

Copyright © 1996-2008 Bertrand Lemennicier. Tous droits réservés.