Accueil
Vidéo conférences
 
Autres universes
Curriculum Vitae
 
Voir Panier
Connection client :
   
 
Nouveau compte ?
 
Evènements à la une
gradualisme ou thérapie de choc
les Etats généraux de la bioéthique 2018
Vive le réchauffement climatique
la déchéance de la nationalité
Emigrer n'est pas la solution à la tyrannie fiscale
 
Recherche
 
Nous contacter
Liens
Plan du site
 
 
  
 
Powered by
BWM Mediasoft
Bienvenue sur le site de Bertrand Lemennicier  Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'homme, ces droits sont : la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l'oppression (Article 2 de la déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen du 26 août 1789)  "Quand même tu aurais à vivre trois mille ans, et trois fois dix mille ans, dis-toi bien que l'on ne peut jamais perdre une autre existence que celle qu'on vit ici-bas, et qu'on ne peut pas davantage en vivre une autre que celle qu'on perd". Marce Aurèle, Pensées, Livre II, maxime 14  "La vertu de la rationalité signifie la reconnaissance et l'acceptation de la raison comme notre seule source de connaissance, notre seul juge des valeurs et notre seul guide d'action" Ayn Rand , La vertu d'égoisme,  J'ai le pouvoir d'exister sans destin, Entre givre et rosée, entre oubli et présence. Médieuse de Paul Eluard 1939 

 
Gradualisme ou thérapie de choc

Résultat de recherche d'images pour Résultat de recherche d'images pour

Le débat entre les deux finalistes de la primaire à droite, Alain Juppé et François Fillon, puis l'élection d’Emmanuel Macron à la Présidence de la RF, illustre un problème classique du passage d'une économie socialisée et planifiée à une économie de marché. Ce problème a été le cauchemar des hommes politiques des pays de l’Est, dans les années 1990 après l’effondrement de l’Union Soviétique. Transformer une économie planifiée et très socialisée en une économie de marché ne s’est pas fait sans douleur.  La réforme diminue transitoirement le niveau de vie sur le court terme. Les fruits de ce sacrifice permettront à long terme d’assurer une croissance permanente et  un niveau de vie plus élevé. Comme tout investissement, cette politique est risquée. 

Les hommes politiques de ces pays en transition, comme ceux des pays occidentaux qui ont fait une transition entre un modèle d’économie socialiste, ou social-démocrate vers une économie de marché, ont réfléchi à la façon dont il fallait réformer le pays pour minimiser les coûts transitoires attendus. La réponse tient en quelques principes entre lesquels il faut arbitrer : les processus de la transition, les instruments de la transition et les limites de l’État dans sa taille comme dans son pouvoir d'opprimer les citoyens et de concentrer ce pouvoir dans les mains de quelques uns. Ce débat a été au cœur de la campagne présidentielle de 2017. Fillon doit convaincre l'électeur médian de la nécessité et faisabilité d'une thérapie de choc dans le prochain quinquennat, Macron ou Juppé devait convaincre de la faisabilité d'une transition graduelle. Le choix de Macron d'une transition graduelle à la libéralisation de l'économie française (en particulier de son modèle de protection sociale)  mérite quelques réflexions: Macron sera-t-il le Gorbatchev français ?

Nous sommes en 2019. Qu'en est-il de la transition à une économie de marché ?
 
Les Etats généraux de la bioéthique 2018

 

Rapport des États généraux de la bioéthique 2018 Un rapport à lire pour mesurer l’ampleur de la destructuration du cerveau de nos contemporains.

Éthique bio médicale et droit de propriété sur le corps humain  Cahiers de la Recherche sur les Droits Fondamentaux, 2017 n° 15 Presse Universitaire de Caen. Le corps humain saisi par le droit entre liberté et propriété.



       
 
Vive le réchauffement climatique

  Enfin la Terre se réchauffe


Par Bertrand Lemennicier/ octobre 2015.
billet d'humeur à relire


 Le réchauffement climatique:une bénédiction pour les uns ,un malheur pour les autres ?

Pour comprendre le débat sur le réchauffement climatique faisons un détour sur la question de la formation des croyances
 
La déchéance de la nationalité


passeport.jpgcarte_identit_.jpg
La déchéance de la nationalité ? Il faut une bonne dose de cynisme pour reprendre une nationalité que vous avez donné à un individu et qui ne l'a pas demandé . Un don est un don. Si vous exigez une contrepartie à un don, ce n'est plus un don mais un contrat. Or un contrat nécessite un consentement. Et si vous contractez sous l'empire de la nécessité, le consentement est nul. Les hommes politiques ne se rendent même plus compte de ce qu'ils disent, et ces gens prétendent avoir nos suffrages et gouverner nos vies !

Les hommes politiques ont ouvert une boîte de Pandore à propos de la déchéance de la nationalité. Un tel débat soulève en négatif une question simple : quel est l’intérêt d’être français ? Déchoir quelqu’un de sa nationalité présuppose que la nationalité (ou une identité nationale) a de la valeur pour celui qui en a une. Or, si l’on observe le comportement des Français, rien n’est moins sûr.

Ni droit du sol, ni droit du sang : pour une nationalité par consentement mutuel

par Bertrand Lemennicier 20/ 02 /2016

       
       
LES AUTRES INFOS, NEWS, EVENEMENTS A LA UNE
Emigrer n'est pas la solution à la tyrannie fiscale
interview-Revue Argument-Grégoire Canlorbe
Les utopies anti-étatique du XXIème siècle
stratégie vers la liberté (actualisé en mars 2011)
les élections présidentielles de 2017
Le service civil obligatoire
80 km/h sur les routes départementales
Paris school of Economics PSE

Plus
Vidéo conférences - Autres universes - Curriculum Vitae
Nous contacter - Liens - Plan du site - Conditions Générales de Vente

Copyright © 1996-2008 Bertrand Lemennicier. Tous droits réservés.